Extras-Muros

Il s’agit de traiter de l’architecture à travers le concept de l’espace désaffecté : l’enjeu de ce projet était de confronter un espace architectural abandonné à la notion de l’absence corporelle dans ces lieux fermés au public. Pour se faire, nous avons établi un travail en deux phases : Les prises de vue de lieux abandonnés et de nus ; puis les retouches numériques pour faire se confondre ces deux éléments. Le but est de provoquer visuellement une redéfinition d’un espace donné à travers l’apparition charnelle mais aussi fantomatique d’un corps errant, à la foi présent et absent. La disposition des photographies amène visuellement à créer des liens entre elles : que ce soit par l’inscription de graffitis qui forment une ligne conductrice, ou encore les courbes du corps qui forment une ligne imaginaire. Le corps est le fil rouge de ce projet. Sans trace humaine, aucun bâtiment architectural n’aurait pu voir le jour, il s’agit ici de pouvoir redonner à la présence humaine sa juste valeur.




Projet collaboratif par Carole Selves et Céline Rabaud.

2 réflexions sur “Extras-Muros

    1. Les nus sont de Caroles Selves, une camarade de L2 Arts Plastiques… Merci pour tes commentaires ;)

Les commentaires sont fermés.